Le jardinage est affaire de patience, la programmation de l’Arrosoir également. Si la floraison est tardive et n’arrive qu’en mai, la récolte est de qualité avec 12 rendez-vous jusqu’à l’été.

Ce joli mois de mai, retrouvez Pierre Durand et son « Roots » quartet (Hugues Mayot, Guido Zorn et Joe Quitzke) et le jeune quintet de Sébastien Hugue avant de danser pour la fin de saison (dans la cave) sur le bal à facettes de Pulcinella.

En juin, place aux examens, jazz et chansons les 3, 4 et 6 juin puis l’Arrosoir déclare son amour et fait sa cour pour trois moments de rencontres et de partage, dans la cour si le temps le permet, à midi et à prix libre.
  • le 16 juin avec Odeia
  • le 23 juin avec Olaïtan et Apke Jo Mimi – « Le Bénin à Chalon »
  • le 7 juillet avec l’Otite Orphéonique
Réservez dès maintenant, partagez le programme et bonne récolte !

Reconnu par la presse spécialisée pour la qualité de sa programmation, par les musiciens pour la chaleur de son accueil et son professionnalisme, et par le public pour la diversité des musiques diffusées, l’Arrosoir est devenu un lieu culturel incontournable à Chalon-sur-Saône et à un niveau national.

L’Arrosoir est aussi une structure d’accompagnement pour les artistes, qu’ils soient amateurs, professionnels ou entre les deux.

Jazz, musiques improvisées, musiques traditionnelles, du monde, chanson, et toutes ces musiques rassemblées en « musiques de traverse », dans une cave voûtée de 120 places assises, propice aux rencontres entre artistes et publics, c’est ce projet singulier que défend l’Arrosoir depuis plus de 45 ans.

———-

Adhérez à l’Arrosoir !

———-

———-

La playlist de ce printemps

Restez informé !

Recevez toutes les infos sur les prochains concerts