Nouvelle année, nouveau trimestre mais même trajet pour l’Arrosoir en 2018.
Créations, résidences et accompagnements; du jazz bien sûr, mais aussi de la chanson, des rencontres, un Big Band; des jeunes et d’autres moins, des nouveaux et des anciens, des régionaux et d’autres plus lointains.

Arrêt d’envergure en février au Centre Pénitentiaire de Varennes le Grand pour deux semaines de travail avec les mineurs et jeunes majeurs incarcérés. On y échangera photographies avec le Musée Niepce, écriture avec Michel Gillot et musique avec l’Effet Vapeur.
Arrêt régional avec Mickaël Sevrain, Aurélien Joly, Olivier Bernard, Maxime Formey et Denis Desbrières en quintet.
Arrêt acoustique et plus avec David Chevallier, Sébastien Boisseau et Christophe Lavergne.

Et premier arrêt en compagnie des chanteurs et chanteuses du Conservatoire les 20 et 21 janvier.

Et pour le reste, c’est comme d’habitude, pensez à réserver, pensez à adhérer et surtout embarquez avec nous !

Reconnu par la presse spécialisée pour la qualité de sa programmation, par les musiciens pour la chaleur de son accueil et son professionnalisme, et par le public pour la diversité des musiques diffusées, l’Arrosoir est devenu un lieu culturel incontournable à Chalon-sur-Saône et à un niveau national.

L’Arrosoir est aussi une structure d’accompagnement pour les artistes, qu’ils soient amateurs, professionnels ou entre les deux.

Jazz, musiques improvisées, musiques traditionnelles, du monde, chanson, et toutes ces musiques rassemblées en « musiques de traverse », dans une cave voûtée de 120 places assises, propice aux rencontres entre artistes et publics, c’est ce projet singulier que défend l’Arrosoir depuis plus de 45 ans.

 

———-

———-

Adhérez à l’Arrosoir !

———-

Restez informé !

Recevez toutes les infos sur les prochains concerts