Nouveau trimestre !

Nouveau trimestre, nouvelle saison, et presque nouvel Arrosoir tant le lifting estival effectué par les bénévoles illumine la salle. Des scorpions à l’Arrosoir ! Mais pas de risques de piqûres, sauf de nouvelles découvertes musicales et improvisées.

13 dates pour ce trimestre, pas de mauvais présage pourtant malgré ces occultes pyramides Arrosoir… 13 dates dont 2 anniversaires, les 30 ans de Big-Band Chalon-Bourgogne pour une double soirée d’anthologie en décembre, et les 50 ans d’un groupe phare des musiques improvisées, le Workshop de Lyon !
2 soirées hors les murs, car si beau soit ce nouvel Arrosoir, les Copiaux à Chagny seront le théâtre d’une délicieuse rencontre tandis que le Port Nord accueillera une étrange « Messe de la Nuit » avec le collectif la Méandre, en compagnie du Quatuor Machaut.

1 spectacle jeune public avec la Bête à 7 têtes, 4 jazzmens, ou 4 punks, 1 chanteur-choérgraphe, le tout dirigé par Sarah Murcia pour une soirée Sex Pistols « Nevermind the future », 1 révolution « Kind of Red » avec Das Kapital et le sublime duo de Jean Marie Machado & Didier Ithursarry.
Des jeunes, le quartet H!, les étudiants du CRR, des moins jeunes pour une double sortie de disques Swingbox & Jazz Collectors, et pour ouvrir ce trimestre, une création : le big band LEONE !

Dernière nouveauté cette année, vous pouvez maintenant adhérer en ligne, depuis chez vous. Des scorpions à l’Arrosoir ! Et pour découvrir la nouvelle peinture, rendez-vous le samedi 16 septembre.

Reconnu par la presse spécialisée pour la qualité de sa programmation, par les musiciens pour la chaleur de son accueil et son professionnalisme, et par le public pour la diversité des musiques diffusées, l’Arrosoir est devenu un lieu culturel incontournable à Chalon-sur-Saône et à un niveau national.

L’Arrosoir est aussi une structure d’accompagnement pour les artistes, qu’ils soient amateurs, professionnels ou entre les deux.

Jazz, musiques improvisées, musiques traditionnelles, du monde, chanson, et toutes ces musiques rassemblées en « musiques de traverse », dans une cave voûtée de 120 places assises, propice aux rencontres entre artistes et publics, c’est ce projet singulier que défend l’Arrosoir depuis plus de 45 ans.

 

———-

———-

Adhérez à l’Arrosoir !

———-

Restez informé !

Recevez toutes les infos sur les prochains concerts